dimanche 10 juillet 2016

Bidouilles en vrac

Bonjour,

Je ne fais pas d'articles sur toutes mes bidouilles, mais dans celui-ci je vais vous poster quelques photos.
Pour ceux qui veulent, vous pouvez me suivre sur Twitter @f4gmu.

Commençons par l'impression 3D:

un boitier pour mon hotspot D-Star
 Des équerres
 Un support pour mon HackRF
 Un boitier pour mon modem D-Star

Ca c'était un TX/RX 433.92 expérimental :)

2 photos reçu de la station spatiale international


Un capteur de température/humidité wifi


Un lecteur RFID
Et une carte autonome clonable RFID

Un peu de SDR (décodage dstar, dmr, météo..)


 TX d'image via le HackRF et gr-paint
 Utilisation du logiciel Inspektrum
Ajout d'une BAV99 sur un LNA4ALL qui permet une bonne protection du LNA
 Test de Osmocom-BB ;)
 Station météo connecté sur un écran oled.


Il y en a d'autre, mais j'en garde un peu pour une prochaine fois.
En attendant, je m'amuse à "écouter" ce qui se passe sur le Bluetooth avec mon BladeRF

Bonne journée !
Jérôme, F4GMU.

jeudi 19 mai 2016

[Linux] NodeMCU ESP8266

Le but de cet article est de vous permettre de flasher le firmware d'un NodeMCU ESP8266 sous Linux.

Pour ça, il faut récupérer le programme nommé "esptool" depuis Github grace à la commande suivante :
git clone https://github.com/themadinventor/esptool.git

Dans le dossier récupéré, on trouvera le programme écris en Python : "esptool.py"
 cd /esptool

Pour flasher l'ESP8266 avec le firmware "exemple.bin" (l'ESP étant branché sous /dev/ttyUSB0), la commande est la suivante :
sudo python esptool.py --port /dev/ttyUSB0 write_flash 0x00000 exemple.bin

Simple non ?

Jérôme,
F4GMU






lundi 9 mai 2016

[DIY] Lecteur RFID Bluetooth

Cette bidouille m'a été inspirée suite à la lecture d'un article dans le "Hackable magazine" n°11 de Mai 2016.

Ils présentent dans cet article un module RFID 125kHz appelé RDM6300 (que l'on trouve facilement pour moins de 6€) qui, couplé à un Arduino Uno, nous renvoie les données lu sur le tag RFID sur le terminal série de l'IDE Arduino.

Pourquoi pas se passer de l'Arduino UNO ? En effet, cette carte n'est ni plus ni moins qu'un ATMEGA 329P avec un quartz, un régulateur et un port USB (pour simplifier..)

Je commence donc à dessiner mon projet avec DipTrace.

On y retrouve l'ATMGA328P, le quartz de 16MHz et ses 2 capas de 22pF et un poussoir pour le "reset".
J'y ai ajouté un étage de régulation pour pouvoir alimenter l'ensemble avec une pile 9V ou directement en 5V (via une prise USB par exemple).
Enfin, on retrouve les connecteurs pour l'EM4100 et un dernier connecteur pour un HC-05 (ou HC-06).

En effet, je souhaitai que ce lecteur soit portable et je voulais également pouvoir l'utiliser sans avoir à utiliser un PC. Le module Bluetooth HC-05 m'envoie les données du tag RFID directement sur mon smartphone !


Une petite vidéo lors du "smoke test" ;)

Dans cette vidéo, j'utilise un tag RFDI "classique" puis une carte home-made qui est un "cloneur RFID"...

Jérôme,
F4GMU

Astuces pour Linux

Aujourd'hui, je peux dire que j'ai adopté Linux. Pourquoi? Parce que ça fonctionne bien...
Là où sous Windows j'étais toujours em..... pour trouver un driver pour mes adaptateurs USB/série ou autre, sous Linux il suffit de le brancher et il est immédiatement reconnu. (Un exemple parmi tant d'autres.)

J'ai tout de même rencontré des petits obstacles que j'ai réussi à résoudre. C'est l'objet de cet article.

Comme tout bon radioamateur, j'utilise mon PC pour communiquer avec mes radios ou mes bidouilles. Par exemple, D-Rats pour la transmission de données via D-Star, FL-Digi pour les modes numérique ou encore GtkTerm qui est un terminal série.
Toutes les entrées/sorties sous Linux se trouvent dans le répertoire /dev
Un port série (natif), qui sous Windows se nome COM1, se nome ttyS1 sous Linux. Les convertisseurs USB/série se nome ttyUSB1.

Le soucis que je rencontrai est que seul l'administrateur peut accéder à ses ports d'entrée/sortie ce qui implique de lancer son logiciel avec la commande 'sudo'.
Par exemple : sudo gtkterm
Donc, si je lance l'application depuis le raccourci (un clique sur l'icon), le logiciel s'ouvre, mais je n'ai pas accès aux ports série.

La solution est de permettre à l'utilisateur d'utiliser ces ports par la commande suivante :

sudo adduser utilisateur dialout (remplacer "utilisateur" par votre nom d'utilisateur)
Vous aurez besoin d'un redémarrage du système pour que cette modification soit validée.
*** Un reboot n'est pas nécessaire pour valider cette commande, une déconnexion, reconnexion de session suffit. Merci à Dominique, HB9HLI ! ***

Voilà pour cette première astuce !

Ensuite, il se peut qu'un logiciel Windows n'ai pas d'équivalence sous Linux. Dans mon cas, je pense à Airmail (que j'utilise pour le pactor).
Il est quand même possible de l'installer avec Wine.
Le soucis est que pour communiquer avec le modem, Airmail propose des ports COMx et non des ttySx. Comment faire?

Voici la solution :
Il faut créer un 'lien symbolique' vers votre port série. Admettons que le modem soit branché sur le port /dev/ttyUSB1 (donc via un convertisseur USB/Série).
Déplaçons nous dans le dossier 'dosdevices' de Wine:
cd ~/.wine/dosdevices
Puis créons le lien symbolique :
ln -s /dev/ttyUSB1 com1

Dans le logiciel, il suffira de configurer le modem sur le port COM1.

Bonnes bidouilles,

Jérôme,
F4GMU

jeudi 24 mars 2016

[DSTAR] Bluetooth sur IC-E91

Bonjour,

Pourquoi installer le bluetooth sur mon IC-E91 ?
Il existe une application Android qui permet, au travers un poste radio Dstar, de la transmission de données tel que l'envoi de photos, le 'chat' et le DPRS.
Cette application se trouve sur le Google play : RS-MS1A

C'est pour cette application que j'ai réalisé une interface Bluetooth pour mon pocket Icom.

J'avais déjà fais un câble pour la programmation du poste et pour l'utilisation avec D-Rats sur le modèle suivant :

Pour l'utilisation avec mon smartphone, je ne voulais pas utiliser de câble. L'application ICOM gère le bluetooth, pourquoi s'en passer alors que j'ai tout ce qu'il faut sous la main ?
J'avais acheté il y a quelques temps un module Bluetooth - RS232 de ce type :
Le module bluetooth se programme très facilement via des commandes AT avec un terminal série. (38400b pour l'IC-E91)
L'avantage du module présenté ci-dessus est qu'il est équipé d'un MAX3232, idéale pour l'adaptation du niveau pour mon IC-E91.

Un peu de câblage entre ce module, un jack stéréo 2.5, une batterie 3,7V, un chargeur USB et le tour est joué !
Jérôme F4HGI a effectué des essais avec moi qui ont été concluants.

Bonne bidouille !

Jérôme,
F4GMU

mardi 16 février 2016

[DSTAR] Commandes DTMF

Aujourd'hui, je vais vous donner quelques petites astuces bien pratique pour naviguer entre les différents réflecteurs Dstar.

Si je veux changer de réflecteur, il y a bien sûr la méthode "classique" de la programmation du "UR" ou "YOUR".
Pour faire simple, si je veux me connecter au REF001C, je programme "YOUR" avec "REF001CL" (L pour link).
J'appuie sur le micro et le relais/hotspot me répondra "Connecté à REF001C".
Ne pas oublier de repasser en "CQCQCQ" par la suite avant d'entamer un QSO.

Mais il y a plus simple, du moins pour moi...
Perso j'utilise un IC-E91 et un IC-E2820.




L'avantage de ces 2 radios est qu'elles sont équipé d'un clavier DTMF. Les portables plus récent tel que l'ID-51 n'ont pas le clavier, mais gère quand même le DTMF via une programmation préalable.

Voici donc comment utiliser les commandes DTMF pour se connecter aux différents types de réflecteur :

*Pour les réflecteurs DCS :
   exemple : DCS033C, tapez D33C ou D3303
On remarque que le "0" n'a pas besoin d'être renseigné ou que le "C" peut être remplacer par "03" (place de la lettre C dans l'alphabet).
   autre exemple : DCS033Z, tapez D3326
Vous pouvez retrouver tous les codes DTMF et les "YOUR" ici ->xreflector<-

*Pour les X-reflector (XRF) : c'est le même principe, mais on débute par "B"
   exemple : XRF067B, tapez B67B ou B6702

*Pour les réflecteur D-Plus (REF) : idem avec l'étoile " * "
   exemple : REF005M, tapez *513

Simple non??

Enfin voici 3 commandes DTMF à connaître :

*Pour se déconnecter du réseau : #
*Pour connaître le réflecteur sur lequel on est connecté : 0
*Pour se connecter sur le réflecteur par défaut : **

Toutes ces fonctions fonctionnent parfaitement sur mon hotspot basé sur un RaspberryPi avec la distribution Maryland-Dstar et un DVmega mono bande UHF.

-----

Deux dernières infos : N'oubliez pas le QSO francophone DStar tous les samedi à partir de 16h00 loc (hiver) sur VE2VPS C
Et voici un dashboard pour votre relais/hotspot très complet et simplement modifiable : Dashboard_DG9VH
C'est celui que j'utilise pour mon dashboard : Dashboard_F4GMU


A bientôt !

Jérôme, F4GMU 

samedi 19 décembre 2015

[HackRF] Emetteur POCSAG

Bonjour,

Il y a quelques temps, j'avais remis en route mon TATOO (récepteur POCSAG des années 90's) avec un logiciel windows et ma radio comme emetteur. (pour les curieux, j'avais écrit un article sur ce blog à ce sujet.)

Aujourd'hui, je me suis amusé à faire la même chose avec mon HackRF.



Sur Github, vous trouverez le bloc pour GNURadio qui vous permet d'encoder votre message. ->lien<-

Dans ce bloc, il suffit de renseigner la vitesse d’émission (512, 1200, ou 2400 baud), l'adresse de votre Pager (sur le Tatoo, elle se trouve sur l'étiquette collé à l'arrière), puis votre message à envoyer.

Voici une petite vidéo qui montre le fonctionnement.



Bon amusement et bonnes fêtes !

Jérôme,
F4GMU